Aujourd'hui

          A ce jour, ni le gouvernement des Etats-Unis ni Dow Chemical ne reconnaissent la responsabilité de l'agent orange dans les nombreuses maladies contractées par les habitants des régions exposées. Lors de la cérémonie ouvrant l'opération de dépollution, le porte-parole de l'ambassade américaine, Christopher Hodges, a rappelé que le rapprochement est "incertain".

Pourtant depuis 1989 les Etats-Unis ont versé au total 54 millions de dollars afin d'aider les Vietnamiens handicapés et ce, "quelle qu'en soit la cause".

          En 1978, Paul Reutershan, un vétéran atteint d’un cancer de l’intestin, porte plainte contre les fabricants de l’Agent Orange, il sera vite rejoint par des milliers de vétérans du Vietnam atteint de divers symptômes, pour constituer la premiere action de groupe jamais tenté contre Monsanto. Les vétérans acceptent alors un règlement à l'amiable, et le 7 mai 1984 les fabricants de l’agent orange mettent sur la table 180 millions de dollars. Le juge ordonnera que 45.5% de la somme soit payée par Monsanto, en raison de la forte teneur en dioxine du produit.                                       C’est ainsi que 40000 vétérans recevront une aide comprise entre 256 et 12800 dollars. L’affaire est close mais laisse une amertume chez les vétérans, qui doivent se contenter de dédommagements mineurs comparés aux frais de santé auxquels ils doivent faire face.

         En 1984, des vétérans américains qui ont porté plainte contre des fabricants d’herbicides, ont été indemnisés par leur gouvernement et ces fabricants pour les maladies contractées à la suite de leur exposition à cet agent orange. En 2004, l’Association vietnamienne pour les Victimes de l’agent orange/dioxine (la VAVA) a présenté un recours collectif aux Etats-Unis pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Le Vietnam a souhaité obtenir un premier jugement l’autorisant à attaquer les firmes chimiques en justice. Mais ce droit a été rejeté le 10 mars 2005 par le juge Jack B.Weinstein. Et depuis sept ans les plaignants vietnamiens ne peuvent pas attaquer les fabricants de défoliants. Le procès de l’agent orange se fait toujours attendre.

 

agent-orange-vet-2.jpg

Vétérans américains qui manifestent.

En 2012 les États-Unis et le Vietnam ont commencé, jeudi 10 août, les opérations de décontamination de l’agent orange. Les Etats-Unis ont déjà financé des projets d'aide aux victimes mais pour la première fois, ils s'impliquent directement dans une opération de nettoyage.

le-vietnam-et-les-etats-unis-travaillent-contre-l-agent-orange-article-main.jpg

Des représentants américain et vietnamien lors de la cérémonie de lancement de l'opération de nettoyage de l'agent orange, le 9 août 2012 au Vietnam.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×